Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background
Slide background

La régie assainissement

 Le service d’assainissement collectif est exploité depuis 2010 en régie, autrement dit, il est assuré directement par la commune. Cette régie est administrée par un conseil d’exploitation placé sous l’autorité du maire et du conseil municipal et fait l’objet d’un budget autonome voté en conseil municipal tous les ans. Le service assainissement a pour principales missions de collecter et de traiter les eaux usées, avant leur retour en milieu naturel, et de valoriser les boues produites lors des traitements. En effet, les eaux usées domestiques doivent être épurées avant d’être rejetées dans le milieu naturel, pour satisfaire aux exigences de la santé publique et pour la protection environnementale.

Le service assainissement en régie permet de :
- contrôler l’exploitation de ses infrastructures ;
- maitriser les coûts de fonctionnement pour stabiliser le prix de l’eau assainie ;
- améliorer le service de proximité par la réactivité auprès des usagers ;
- optimiser le réseau par un meilleur suivi des raccordements.

Le service assure :

- l’exploitation de la station d’épuration dans le domaine biologique et électromécanique (filière hydraulique 4 400 équivalent habitants, filière boue 3 000 équivalent habitants) ;
- l’entretien et la maintenance des postes de relevage (5 postes) ;
- le suivi et la surveillance du réseau (30 km) ;
- les contrôles de raccordement et le conseil aux usagers pour les branchements ;
- l’application de la règlementation par la rédaction des bilans et rapports annuels ;
- l’auto surveillance et les analyses (hydraulique et boues) de la station d’épuration ;
- le suivi des travaux d’extension du réseau ;
- la facturation et le service clientèle.

 

Depuis la mise en place en régie municipale en 2010, aucune augmentation tarifaire n’a été appliquée par le conseil municipal. Cependant, certains éléments de la facturation assainissement sont indépendants du service : la TVA et la taxe de modernisation des réseaux de collecte des eaux usées fixée par l’agence de l’eau Loire-Bretagne. Cette taxe est perçue par la régie assainissement de Saint-Nolff puis reversée intégralement, ensuite, à l’agence de l’eau Loire-Bretagne. Le nombre de raccordements a augmenté de 35.3% passant ainsi de 784 abonnés en 2009 à 1 061 abonnés en 2013.

* Une entreprise du Parc d’activités de Kerboulard est autorisée, par convention, à déverser des eaux usées non domestiques dans le réseau d’assainissement collectif. Pour diminuer les charges polluantes de ses eaux usées, elle a entrepris des travaux en 2012. Ainsi, un bac décanteur a été mis en service afin de capter les graisses et une véritable réflexion a été engagée pour diminuer la pollution de l’eau en amont avec notamment une sensibilisation auprès du personnel de l’entreprise et en apportant des modifications sur le système de production.

L’évolution du volume traité en station d’épuration est en adéquation avec l’extension du réseau et l’urbanisation de la commune. Nous constatons une baisse de la consommation à compter de 2010, due notamment à la diminution du nombre de mètres cubes consommé en moyenne par les foyers et d’une conséquence de la pluviométrie augmentant les eaux parasites.

Le plan de zonage (délimitation des quartiers susceptibles d’être raccordés au tout à l’égout) a été réactualisé en 2009. Depuis, des travaux d’extension du réseau ont été réalisés dans les quartiers de Kêravel, Avel Mor Gwellva, Bourmehiec, clos des Pins, clos du Poirier, l’Eco cité, Tannibo, Boterf-Kêrglas, Toullgrann, la résidence Ti Koed et Emmaüs.

Pour toutes questions concernant les raccordements et modalités de règlement, vous pouvez prendre contact auprès de M. Mathonnet au 02 97 45 52 98

En ce qui concerne l’assainissement non collectif, le service est assuré par le syndicat d’Elven, Les horaires d’ouverture au public sont : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h. Contact : Divy Kernéis au 02 97 45 48 21